La Cité de l’économie

La Cité de l’économie

Au mois d’octobre, les élèves de la spécialité SES se sont rendu.es à la Cité de l’éco, à Paris, pour approfondir le cours de sciences économiques sur le Marché.

Au-delà de cet objectif pédagogique, cette sortie fut aussi l’occasion pour les élèves de Guillaume Budé de découvrir le magnifique patrimoine architectural de l’hôtel Gaillard au coeur du 17ème arrondissement, et de gagner en autonomie pour se préparer à leur future vie estudiantine en se rendant à Paris par leurs propres moyens. Cette visite fut donc très enrichissante à tous points de vue, les élèves étaient déçu.es de devoir repartir si vite et seraient bien resté.es plus longtemps…

Il leur sera possible d’y revenir s’iels le souhaitent puisqu’iels ont tous reçu une entrée gratuite valable jusqu’à fin décembre pour prolonger cette visite. Nous espérons que nos jeunes spécialistes en profiteront !

Semaine Bleue à l’EHPAD Verdi

Mercredi dernier, les élèves de Terminale AEPA (Animation Enfance et Personnes âgées) ont participé à la mise en place de la semaine bleue à l’EHPAD Verdi de Mandres les Roses.

Au programme, le matin, un “dessine-moi”, échange intergénérationnel permettant aux élèves de dessiner les résident.es et aux résident.es de dessiner les élèves. L’après-midi, nos élèves ont brillamment animé une Kermesse sur le thème de la Fête Foraine : création d’affiches, d’ateliers, et de jeux.

​Retrouvez cet événement en images:

Sabine, Fuego et les élèves du lycée Budé

Sabine, Fuego et les élèves du lycée Budé

Lundi 23 mai, la compagnie de la Roulotte a posé ses meubles au CDi du lycée.

D’abord, les deux comédiens ont animé un atelier très vif avec les élèves de 1ère ASSP1. A l’aide d’exercices corporels et vocaux et de cartes à jouer, ils les ont entraînés à s’exprimer théatralement. Ainsi armés, les élèves ont créé des petites saynètes autour de thèmes qu’ils avaient choisi car ils leur tiennent à coeur : la solitude, l’identité religieuse, la place du téléphone dans une relation mère-enfant.

Ils ont ensuite été rejoints par les élèves de 1ère ST2S2, et le spectacle a pu commencer. Sabine et Fuego, chroniques de la vie quotidienne est une pièce pour deux comédiens qui raconte les aventures du quotidien d’un frère et de sa soeur qui viennent d’emmenager dans leur premier appartement.

Les élèves ont été sensibles à l’humour et aux petits moments de vérité apportés par le théâtre.

C’était super bien. Des scènes super drôles, surtout celle de la liste de courses. J’ai bien aimé votre pièce de théâtre car elle montrait la réalité, en particulier les addictions. Merci d’être venus, bonne continuation, j’ai bien rigolé ! “

Tous nos remerciements vont à cette compagnie et à ces comédiens exceptionnels, M.Flament et Mme. Marc. Pour plus d’information, vous pouvez consulter leur page Instagram ici ou le site de leur compagnie .

A l’Opéra Comique !

A l’Opéra Comique !

Mardi dernier, les élèves de 1ère G7 de Mme Reydellet se sont embarqués dans une grande aventure culturelle et musicale: une journée au théâtre National de l’Opéra Comique !

La plupart d’entre eux ont commencé par cheminer depuis l’Opéra Garnier jusqu’à la place Boieldieu dans le deuxième arrondissement de Paris ; après avoir admiré la façade, ornée de carapaces orphiques, d’instruments de musique et d’autres symboles de l’art lyrique, ils ont profité d’une visite guidée du théâtre ouvert spécialement à leur intention ;

Sous le regard bienveillant des statues de Carmen et de Manon Lescaut, ils ont ainsi découvert l’histoire de l’Opéra Comique, mais aussi les métiers qu’il abrite, et ont même assisté à un changement de décor sur la scène de la salle Favart, grâce aux cintres qui font descendre du plafond les paysages d’acte en acte).

L’après-midi, le groupe a assisté à une sélection de morceaux du compositeur Maurice Yvain, interprétés par les chanteurs et chanteuses de la Périchole, au programme en ce moment ; cette première introduction au genre de l’opéra comique dans une « séance relax » fut pour la plupart une découverte totale, pleine d’émotions et de rires.

Enfin, parce qu’on n’éprouve pas mieux les choses qu’en s’y essayant, nos élèves ont bénéficié d’un atelier avec une cheffe de chœur qui leur a appris des airs de la Périchole (Il grandira car il est espagnol) et de la Dame Blanche ou encore de Maurice Yvain (la Belote).

Cette journée hors du commun, et l’accueil de grande qualité de Mme Martinez, la médiatrice culturelle de l’Opéra, nous ont donné envie de retenter l’expérience… peut-être l’an prochain pour faire bénéficier à une autre classe de cette expérience culturelle des plus dépaysantes, à l’occasion de l’arrivée de Manon Lescaut, le roman qui a inspiré une œuvre majeure de l’Opéra Comique, au programme de français de Première générale !

C’était pour vous remercier, de ma part mais aussi de celle de tous mes camarades, de nous avoir donné l’opportunité d’assister à ce concert et d’avoir pu visiter cette incroyable salle de spectacle. Nous avons tous adoré, appris beaucoup de choses intéressantes et découvert un style musical que nous n’avions pas l’habitude d’écouter. Merci !

– L, élève de 1G7